comment faire des économies d’eau et d’électricité dans la salle de bain ?

Il existe une pléthore d’idées pour réduire les dépenses dans la salle de bains si tout le monde (ou presque) comprend qu’il ne faut pas laisser couler l’eau pendant qu’on se brosse les dents pour faire des économies. En voici quelques autres.

Vous pouvez gaspiller beaucoup d’eau dans la salle de bains si vous ne faites pas attention, tout comme dans la cuisine. Si vous ne fermez pas l’eau lorsque vous vous brossez les dents, que vous prenez de longues douches ou que vous remplissez la baignoire tous les jours, l’eau s’accumule rapidement.

Pourtant, quelques efforts modestes peuvent parfois suffire à rendre la facture plus abordable… Voici quelques stratégies d’économie d’eau et d’énergie liées à la salle de bains que vous pouvez utiliser au quotidien.

Prendre des douches plus courtes

C’est logique : une douche est plus rentable qu’un bain… à condition qu’elle ne dure pas trop longtemps. Essayez de limiter la durée de vos douches à 5 ou 10 minutes. Il existe également des pommeaux de douche qui vous indiquent si vous êtes resté trop longtemps sous la douche, avec un code couleur.

Limiter le débit de l’eau

Installez un régulateur de débit sur vos robinets ou dans la douche pour réduire considérablement la consommation d’eau dans la salle de bains. Grâce à lui, vous pouvez utiliser moins d’eau tout en conservant le même niveau de confort. En effet, ces petits accessoires introduisent de l’air dans le système afin que vous puissiez conserver une sensation de pression tout en utilisant moins d’eau. Par conséquent, vous consommez moins d’eau. Une pomme de douche à faible débit, par exemple, réduit la consommation d’eau de 30 %. Ce n’est pas négligeable.

Toutefois, n’attendez pas qu’il soit trop tard pour installer un de ces accessoires ! Un régulateur de débit peut être utilisé sur tous les types de robinets. Il coûte très peu et peut vous faire économiser jusqu’à 15% de votre facture d’eau.

Régler la chasse d’eau

Chaque fois qu’une personne utilise les toilettes, 9 litres d’eau sont évacués. Savoir qu’une personne va aux toilettes 4 à 5 fois par jour, soit 36 litres d’eau potable par jour, est une preuve suffisante pour tout individu rationnel.

Si votre système a plus de 15 ans, il peut consommer jusqu’à 18 litres d’eau pendant un cycle. Un ou deux cents mètres cubes d’eau peuvent être évacués inutilement chaque année à cause d’une chasse d’eau défectueuse.

Environ 1/3 des toilettes domestiques ont encore un mécanisme à une touche qui consomme beaucoup d’eau. La répartition des toilettes à double chasse est inégale, la majorité des propriétaires étant équipés plutôt que la moitié des locataires. Si vous n’avez pas encore un WC avec une double chasse d’eau n’attendez plus.

Trouver les fuites d’eau

Des toilettes qui fuient ou un robinet qui goutte peuvent rapidement augmenter votre consommation d’eau. Si vous pensez qu’il y a une fuite, vérifiez si elle est toujours présente le jour suivant avant de consommer de l’eau. Si le chiffre a augmenté, vous avez probablement une fuite. Il ne vous reste plus qu’à la trouver et à résoudre le problème.

Régler le chauffe-eau

Les chauffe-eau représentent une part importante de la consommation mensuelle d’énergie et peuvent entraîner une hausse de votre facture d’électricité. En matière d’électricité, le chauffe-eau est le coupable. La température idéale ne doit pas dépasser 60 degrés Celsius. Vous pouvez économiser de l’argent (ou du gaz) tout en assurant le confort en abaissant la température à 55°C. Si vous souhaitez faire des économies à ce niveau, il est peut intéressent d’investir dans un chauffe eau thermodynamique. Les économies réalisées par rapport à l’investissement peuvent être beaucoup plus importantes que vous ne le pensez.

Économies d’énergie : la salle de bain, au chaud mais pas trop !

Voici un autre moyen de réduire votre consommation d’eau : réglez la température. Oui, vous tous qui avez le sang froid, qui montez le chauffage à 25 degrés et prenez des douches chaudes pendant des heures, nous vous avons vu ! Nous ne voulons pas vous décourager, mais…

Il est préférable de maintenir la température de votre salle de bain en dessous de 20 degrés Celsius, pas au-dessus ! Quant à l’eau, selon l’ADEME, il serait bon de régler votre chaudière à environ 55 degrés. Une chaleur suffisante pour un confort agréable sans gaspiller trop d’énergie au quotidien. Et vous pouvez isoler vos tuyaux pour éviter les pertes d’énergie dans vos canalisations

De plus, il n’est pas nécessaire de chauffer votre salle de bains lorsque vous ne l’utilisez pas. Notre conseil : augmentez un peu le chauffage avant le lavage et laissez-le éteint le reste du temps.

Évitez d’utiliser votre eau chaude en permanence, sauf si cela est nécessaire. Par exemple, avez-vous vraiment besoin d’eau chaude pour vous laver les mains ? Cela active votre chaudière ou votre chauffe-eau pendant quelques secondes seulement ! Pas très efficace.

Laisser un commentaire